Bessan - La confrérie rappelle son attachement aux deux fleurons gastronomiques locaux

Bessan - La confrérie rappelle son attachement aux deux fleurons gastronomiques locaux

Bessan - La confrérie rappelle son attachement aux deux fleurons gastronomiques locaux

Par VILLE DE BESSAN, le 03 Octobre 2022

Partager

C’est une tradition qui perdure depuis plus de vingt ans. La confrérie Croustade et Rosé de Bessan se rassemble chaque premier dimanche d’octobre pour mettre en avant ces deux mamelles de la gastronomie bessanaise. Née en 2000 autour de Renée Petit, c’est Gaby Tissot et son équipe qui ont présidé les événements autour d’une trentaine de confréries venues en amies participer au chapitre annuel. Le 20e chapitre depuis 22 ans en raison de l’annulation des éditions 2020 et 2021 en raison du Covid.

Après la danse du petit âne et l’accueil habituel aux confrères dans la salle des fêtes, c’est en l’église Saint-Pierre que les bannières ont été bénies par le père Jean Barthès, en présence du maire Stéphane Pépin-Bonet, heureux de voir que le rosé ancestral et la croustade, gâteau local à base de noix, n’étaient pas oubliés. A noter, pendant l’office, la superbe prestation musicale au violon du jeune bessanais Jean Tissot, très applaudi par tous les participants.

Après un passage remarqué de toutes les confréries en tenues au cœur du marché, le traditionnel chapitre a permis l’intronisation de personnalités, désormais chargées de défendre ardemment ces deux produits, véritables fleurons bessanais : Jean-Claude Estirach, Christian Palunco, Stéphane Martinez et Michèle Granier. Après un cadeau offert à chaque groupe par la cave coopérative pour ce 20e chapitre, la convivialité a été de mise autour d’un grand banquet partagé à la salle des fêtes.

Bessan - La confrérie rappelle son attachement aux deux fleurons gastronomiques locaux

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI