Agde - Le député de la 7° circonscription au sujet de la sécurité des futurs délestages électriques : Tout est flou  et rien n'est prévu ! 


Agde - Le député de la 7° circonscription au sujet de la sécurité des futurs délestages électriques : Tout est flou  et rien n'est prévu ! 

Par L'AGATHOIS, le 13 Octobre 2022

Partager

Le député de Agde-Sète du Rassemblement National dans la septième circonscription de l'Hérault, Aurélien LOPEZ-LIGUORI est le rapporteur pour avis au sein de la commission des affaires économiques à l’assemblée nationale ; lors projet de loi de finances pour 2023 il est intervenu le 12 Octobre dans le cadre des communications électroniques et économie numérique.
Une intervention qui n’a pas manqué de faire réagir les élus de son parti qui devraient relayer cette crainte : Tout est flou  et rien n’est prévu au sujet des délestages ! 

Face au risque de pénurie d'électricité cet hiver, Elisabeth Borne a évoqué au mois d'Aout dernier la possibilité de mettre en place un "délestage tournant" d'électricité.

Ces délestages d'électricité prévoient de couper l'approvisionnement en électricité pour éviter de mettre en danger l'ensemble du réseau électrique. Des coupures ponctuelles qui s’appliquent de façon tournante, localisées, et en dernier recours aux particuliers.
Des délestages qui n'ont pas manqué d'inquiéter les opérateurs mobiles qui craignent d’être directement impactés par cette crise, au point de subir des coupures prolongées.

La potentielle pénurie d’électricité à venir cet hiver risque de perturber le fonctionnement des infrastructures de télécommunications. 

En effet, sans électricité, il est tout simplement impossible de faire fonctionner les relais mobiles installés sur tout le territoire. Les opérateurs n’hésitent pas à montrer leur inquiétude face à la gravité de la situation et au risque de coupure internet.
De plus, la coupure du réseau internet et des antennes réseau serait un problème d’envergure pour les opérateurs. Le processus de redémarrage d’une antenne entièrement coupée est particulièrement complexe. Cette problématique peut retarder la remise en service de l’équipement.
 Des inquiétudes relayées au gouvernement et aux représentants de l'assemblée nationale jusqu'à la commission des affaires économiques dont le député Rassemblement National de la septième circonscription de l'Hérault, Aurélien LOPEZ-LIGUORI est le rapporteur pour avis.

Et son avis il n'a pas manqué de le faire connaitre lors du Projet de loi de finances  la derniére réunion : Rien n'est prévu ! Tout est flou déclare t'il -au sujet des délestages ! 

Les conséquences de coupures des antennes seraient dramatiques  ! Et de mettre l'accent sur les appels d'urgence non relayés qui pourraient mettre des vies en danger ! !

" Nous attendons un plan structuré de la part du gouvernement pour pallier à cette imprévoyance chronique" a-t-il déclaré.
 

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI