Agde - Une montée en gamme contre vents et marées par " Agde juste, verte et sure "

Agde - Une montée en gamme contre vents et marées par   Agde juste, verte et sure

Agde - Une montée en gamme contre vents et marées par " Agde juste, verte et sure "

Par « Agde juste, verte et sure », le 31 Octobre 2022

Partager

Une montée en gamme contre vents et marées

Le respect de la loi semble loin des préoccupations de notre édile

Après le camping de la Tamarissière, c’est maintenant le camping de la Clape qui retient l’attention et, dans les deux cas, le fait du prince est la règle

Petit rappel pour la Tama : des travaux d’aménagement de ce camping ont été réalisés malgré des avis contraires de la part des autorités de l’Etat. Une action en référé suspension devant le tribunal administratif, initiée par l’association Agathe pour l’arrêt des travaux,  a obtenu gain de cause. Le Maire se devait de faire respecter cette première décision et pourtant les travaux se sont poursuivis…

Rappelons que ce camping est situé en zone rouge du Plan de Prévention du Risque Inondation et dans un site protégé : il semble bien que l’appât du gain soit un motif suffisant pour justifier le non respect des textes.

Espérons que le jugement sur le fond par le tribunal administratif mettra un point final à cet état de fait.

Concernant le camping de la Clape, le gérant, le même que celui du camping de la Tama, a décidé d’annexer arbitrairement une partie du chemin piétonnier jouxtant ce camping, depuis la plage jusqu’au parking de la rue des galères, en installant une palissade qui empiète de plusieurs mètres sur ce chemin. Rien ne justifie cette « annexion » d’une partie d’un chemin communal alors qu’aucune autorisation ne semble avoir été sollicitée auprès de la mairie. Un accord tacite du maire ne peut justifier ces travaux.

Dans l’hypothèse où la partie annexée appartiendrait bien à la parcelle cadastrale  objet de la concession d’exploitation du camping, une autorisation était indispensable pour installer cette palissade. Encore une fois les travaux réalisés sont en contradiction totale avec les textes. Le Maire qui s’est rendu sur place ne peut ignorer, et encore moins justifier cette illégalité.

Pour ce camping, il ne s’agit d’ailleurs pas d’une première entorse aux textes : cet hiver 6 habitations légères de loisirs ont été installées en limite du camping, face à la mer et au chemin piétonnier qui longe le camping.  Or, ces constructions, à moins de 50 mètres de la mer, ne respectent pas la loi « littoral » et ont donc été édifiées encore une fois en toute illégalité.

Que se passe-t-il donc à Agde?
La montée en gamme de la station et de ses campings justifie-t-elle ces entorses répétées à la loi, au détriment du bien vivre de nombreux Agathois? Sommes nous donc dans une république bananière? Un Maire se doit d’être le garant du respect de la légalité…sauf à Agde!

Agde - Une montée en gamme contre vents et marées par   Agde juste, verte et sure

Agde - Une montée en gamme contre vents et marées par   Agde juste, verte et sure

Agde - Une montée en gamme contre vents et marées par   Agde juste, verte et sure

Agde - Une montée en gamme contre vents et marées par   Agde juste, verte et sure

Agde - Une montée en gamme contre vents et marées par   Agde juste, verte et sure

Agde - Une montée en gamme contre vents et marées par   Agde juste, verte et sure

Agde - Une montée en gamme contre vents et marées par   Agde juste, verte et sure

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI