Agde - Géraldine D'ETTORE entre en dissidence avec le groupe LR d'Aurélien PRADIÉ

Agde - Géraldine D'ETTORE entre en dissidence avec le groupe LR d'Aurélien PRADIÉ

Agde - Géraldine D'ETTORE entre en dissidence avec le groupe LR d'Aurélien PRADIÉ

Par L'AGATHOIS - Didier DENESTEBE, le 14 Décembre 2022

Partager

C’est ce jeudi 15 décembre 2022 à l’occasion de la prochaine Assemblée plénière de la Région Occitanie que l’Agathoise Géraldine D’ETTORE entrera officiellement en dissidence avec le groupe "Occitanie Courageuse " dirigé par le candidat malheureux à la tête des Républicains Aurélien PRADIÉ.
Positionnée en 4 ° position sur la liste Héraultaise Géraldine D’ETTORE avait soutenu Aurélien PRADIÉ lors de la campagne régionale.

Elle se désolidarisera de son leader LES REPUBLICAINS avec six autres élus régionaux qui quittent le navire du groupe « Occitanie Courageuse » pour prendre la barre d’un nouveau groupe politique qui prendra l’appellation de « Nous Occitanie ». 

Une dissidence minoritaire toutefois pour Aurélien PRADIE puisque le groupe LR était constituée de 21 membres.
Le nouveau groupe NOUS OCCITANIE sera constitué de

  • Mary BOURGADE - Adjointe au Maire de Nîmes
  • Géraldine D’ETTORE – Agde  
  • Frédéric LAFFORGUE - Maire de Castelnau-le-Lez
  • Stéphane LODA - Maire de Canet-en-Roussillon
  • Michel PY - Maire de Leucate
  • Christophe RIVENQ – Président de Alès Agglomération
  • Stéphan ROSSIGNOL - Maire de La Grande-Motte

Des élus tel Christophe RIVENQ, potentiel président du groupe, qui évoque la création " d’un parti Régional de «  Drauche «  pour partie de droite et pour partie de gauche… C’est le Gaullisme social, la droite populaire : c’est ce que je suis et porte depuis toujours   »
Des dissidents qui évoquent  des divergences de fond sur les dossiers et sur le fonctionnement interne du groupe sans entrer toutefois dans le détail de leurs divergences : 
"Malgré les alertes adressées à plusieurs reprises au Président, Aurélien Pradié, la situation n’a pas évolué et les réponses sont restées vaines" indique le communiqué. "Élus locaux rompus à l’exercice de la vie publique, ces sept élus ne se retrouvent plus dans la ligne actuelle du groupe « Occitanie Courageuse » et ne souhaitent pas que la politisation nationale s’immisce dans les débats régionaux. Confrontés depuis de nombreuses années aux réalités du terrain à travers leurs mandats de Maires ou d’Adjoints municipaux, ils estiment avoir suffisamment d’expérience, de légitimité et de victoires électorales pour être entendus et faire évoluer cette posture ; particulièrement dans cette période de tension pour nos concitoyens qui se désintéressent de plus en plus des joutes politiciennes, et donc des élections."

Exceptée Géraldine D’ETTORE, tous les dissidents sont élus locaux dans les départements de l’hérault ( 3 ) du ( Gard 2) de l’Aude ( 1 ) et des Pyrénéens orientales ( 1 ) situés en ex Languedoc Roussillon .

Un parti de « drauche »  qui devrait être « constructif » avec les élus de la Majorité Régionale en tout état de cause c(est ce qu'indique le communiqué du groupe :

« Ce parti se situera dans une opposition de dialogue, constructive et non éruptive à la majorité régionale » ..

Agde - Géraldine D'ETTORE entre en dissidence avec le groupe LR d'Aurélien PRADIÉ

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI