Bessan - Génération Bessan : le billet de Christophe Hyché, élu chargé des espaces naturels

Bessan - Génération Bessan : le billet de Christophe Hyché, élu chargé des espaces naturels

Bessan - Génération Bessan : le billet de Christophe Hyché, élu chargé des espaces naturels

Par VILLE DE BESSAN, le 24 Décembre 2022

Partager

Régulièrement, les élus bessanais de l’équipe Génération Bessan publient des billets dans le journal municipal d’informations locales. Le dernier en date a été proposé par Christophe Hyché, conseiller municipal délégué aux espaces naturels.

 

« Porter une attention particulière à nos espaces naturels est pour moi essentiel. Si une grande partie est cultivée (vignes, céréales…), ce sont les terres incultes qui posent surtout problème. Ces friches agricoles donnent parfois lieu à des dérives (clôtures, cabanons, caravanes, mobil-homes…). Des terrains sans aucune valeur, souvent vendu 4, 5 voir plus le prix de base de la valeur agricole, car il faut savoir qu’il existe des prix de référence.

Tout comme à l’intérieur du village, les règles d’urbanisme s’appliquent dans les espaces naturels et donc soumis à déclaration. Nous avons d’ailleurs des zones classées rouge pour cause d’inondations, des zones soumises aux risques d’incendies et une grande partie classée en zone Natura 2000. Je souhaitais que l’on puisse mieux surveiller et surtout éviter les installations anarchiques dans ces zones agricoles. Pour cela, nous avons entrepris un long et méticuleux travail de recensement des terrains en infraction, en allant au contact des propriétaires sur leur parcelle.

Une fois l’état des lieux établi, soit une régularisation est possible auquel cas nous les accompagnons, soit la situation n’est pas régularisable et deux solutions s’offrent à eux : la remise en état du terrain à son origine ou bien nous établissons un procès-verbal d’infraction auprès du Procureur de la république.  En complément, nous avons également mené 2 opérations de contrôle à la demande de l’Etat (Ddtm) avec l’appui de la gendarmerie nationale, la police municipale et l’intervention d’Enedis pour débrancher des branchements pirates.

Au final, plus de 40 parcelles contrôlées : les convocations au tribunal et des condamnations sont déjà actées. Nous avons aussi mis en place une veille attentive sur les ventes de terres agricoles avec la Safer. Grâce à cette surveillance, de nombreuses ventes vouées à des projets non conformes à la réglementation soit ont fait l’objet de préemption, soit n’ont pas abouti. Mais pour maitriser les zones devenues friches, rien de mieux que de redonner de la valeur agricole, c’est pourquoi nous avons travaillé sur l’installation d’un berger sur le plateau des Mègeries, avec l’aide de l’agglo, le Conservatoire des espaces naturels, la fédération des chasseurs… ce qui permet une maitrise de plus de 80 hectares de terres.

Chemins ruraux et déchets dans la nature sont aussi dans nos actions. En effet, nous venons de faire un état des lieux de nos chemins ruraux et avons lancé un plan de réfection pluriannuel. Quant aux incivilités, elles sont encore trop nombreuses. Les déchets déposés dans la nature sont régulièrement signalés. Ils sont inspectés et si un élément permet de remonter jusqu’à l’auteur du délit il est systématiquement verbalisé. Il en va de notre qualité de vie.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI